Comment venir chez nous?

Actualités

  • Séminaire invité

    Le LCME a accueilli Nathalie Chèvre, chercheur à l'UNIL (Université de Lausanne, Suisse) le jeudi...

    Lire la suite...

Bienvenue au LCME

Université de Savoie

Le Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement (Laboratory of Molecular Chemistry and Environment), LCME, résulte de l’évolution du Laboratoire de Photochimie de l’Université de Savoie créé en 1984 par le Professeur G. Reverdy. Il a d’abord été reconnu jeune équipe puis équipe d’accueil en 1995. De 1996 à 2002, les Professeurs D. Casadonte (Etats Unis) et T. Lepoint (Belgique) sont venus contribuer à l’essor du laboratoire dans le domaine de la sonochimie physique. Au cours de cette période, le Dr. Jean-Louis LUCHE, ex-membre du Collège de France, médaillé du CNRS et fondateur de la Société Européenne de Sonochimie, a contribué à la mise en place au LCME des applications de la sonochimie en chimie organique, constituant les bases d’un des volets de la chimie verte actuelle.

 

Le projet scientifique 2011-2015 du laboratoire s’inscrit dans les domaines de compétences "environnement et montagne" de l’Université de Savoie et concerne plus particulièrement les domaines de la chimie durable et des écosystèmes naturels. Il est décliné selon deux axes complémentaires visant à :

  • identifier et évaluer des composés organiques «traceurs» présents dans l'environnement, décrire leurs transformations et leurs interactions avec les matrices naturelles, avec l’objectif de reconstituer la pression anthropique passée sur les écosystèmes par la caractérisation d’archives continentales : axe chimie environnementale ;
  • synthétiser des molécules et élaborer des matériaux selon des méthodologies orientées par les douze principes de la chimie durable, pour développer des procédés pour la dépollution d’effluents liquides : axe chimie pour le développement durable.

 

Les actions de recherche vont de l’étude de mécanismes fondamentaux en chimie à celle de phénomènes naturels ou de mécanismes appliqués à des procédés industriels. Les collaborations avec le milieu institutionnel et industriel sont nombreuses et enrichissent les recherches "amont".

 

De plus, le LCME est un des trois membres fondateurs, avec les UMR INRA CARRTEL et CNRS EDYTEM, de la Fédération de recherche Lac Montagne Environnement FLAME. La fédération permet de regrouper les compétences et moyens (humains et techniques) des trois laboratoires fondateurs.

 

Le projet scientifique du LCME est construit sur la base des moyens humains, matériels et financiers disponibles. L’animation scientifique par l’équipe de direction s’appuie sur les orientations et décisions du conseil de laboratoire.

 

Une place accrue est donnée à la formation par et pour la recherche en accueillant de manière permanente des doctorants ou stagiaires. Les doctorants participent à la vie du laboratoire en étant représentés au conseil de laboratoire (2 représentants).

 

En terme de communication scientifique, les chercheurs et doctorants participent activement aux congrès nationaux et internationaux dans les domaines de compétences du laboratoire. De plus, l’importance de la chimie et de l’environnement rend plus grande la nécessité de contribuer à la diffusion de la culture scientifique et technique et d'expliquer à des publics variés et non avertis le rôle majeur que jouent aujourd'hui les recherches scientifiques. Le LCME s'engage résolument dans cette mission en participant chaque année à des cafés scientifiques, à la fête de la science et à des débats-réunions publics.

 

Le LCME regroupe actuellement 28 personnes :

12 enseignants-chercheurs (sections CNU 31 ou 32), 2 Post-Doc, 7 doctorants, 3 ingénieurs d’étude, 1 assistant ingénieur et 1 secrétaire.

Se connecter